Lâcher prise
vendredi 1er mai 2020
Confinement Jour 46

par Lys orangé


Lâcher-prise, ces mots me disent quelque chose…

Ah oui, Patanjali les évoquait déjà, il y a 2500 ans, dans son traité sur les Yogasûtra : « Le non-attachement (ou lâcher-prise*) est induit par un état de conscience totale qui libère du désir face au monde qui nous entoure. » [1]

S’agirait-il donc :
…de renoncer à prendre, désirer, posséder, avoir toujours plus (ou moins d’ailleurs) ?
…d’abandonner l’idée d’être ceci ou cela, comme ci ou comme ça, untel ou untel ?
…de cesser de vouloir toujours faire quelque chose ou de ne vouloir rien faire ?

Finalement, s’agirait-il d’Etre simplement en conscience, en présence totale et dans l’action appropriée quand la Vie nous le demande ?

Ce lâcher-prise, ce détachement, cet état sans désir nous permettrait peut-être alors de trouver notre espace de Liberté intérieure…

Bon d’accord, mais vouloir lâcher-prise, c’est encore vouloir quelque chose !
Et si finalement, l’ultime lâcher-prise, c’était de lâcher le lâcher-prise… ?

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Lys orangé

 


[1] YS I.15. *traduction de Françoise Mazet aux éd. Albin Michel

Les cartes des Anges sont présentées avec l'aimable autorisation des Editions "Le Souffle d'Or" : https://www.souffledor.fr/

Les articles de ce parcours ne se veulent ni complets ni exhaustifs. C'est pourquoi nous invitons les visiteurs de ce site à utiliser largement le forum lié à chaque article en cliquant sur le lien Pour répondre à cet article afin de noter les réflexions, remarques et commentaires qu'ils souhaiteraient partager ici.

Cette page a déjà été visitée 421 fois.


Ange précédent...

Ange suivant...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Attachement - Détachement
L’Ermite
Dix mots grecs pour dire "Aimer"
"Rien de ce qui est humain ne vous sera jamais étranger."
Massage & Méditation
Colère et Vipassana
"Nus & Culottés" : spécial confinement

Conscience
"Rien par conséquent n’est inanimé."
Le Supramental : une autre planète (3)
Raymond Bernard : "pourquoi j’ai fondé le CIRCES..."
"L’océan tout entier aura pris conscience de lui-même"
La pierre d’angle
Séminaire : Une éducation fondamentale, intégrée et humaniste
"Planet Positive"

Etre - Avoir
Raymond Bernard : "le chercheur doit trouver l’Etre en lui"
Envie de donner
Renoncement
Soyez un bâtisseur de la Quinta du Temple
Le manteau de Martin
Salon national de l’Humanitaire 2006

Eveil
La Pomme Bleue
Henri Le Saux
Gratitude
La Maison-Dieu
La fête de Boddhi

Lâcher prise
Martine Quentric-Séguy
Angelo Roncalli
Lal Ded

Liberté
Voyage symbolique en compagnie de la cigogne
Emmanuel Kant
Obéissance
Le partage des anges
Liberté
« L’Europe et L’Islam, la liberté ou la peur ? »

Patanjali
Le mythe de Rama (1)
Quand les pierres rencontrent le yoga...

Yoga
Pratiques encore
L’élégance du Compas
Farniente à Kannur
Sadhinata et le Sri Yantra
Recherche du langage angélique dans le pouvoir des mots


Il y a actuellement 2 contribution(s) au forum.


Lâcher prise
1er mai 2020

Vivre en gratitude, en oubliant les mots, pour garder toute son attention à l’instant présent.
Etre là, au bon moment et où il faut, pour bien prendre les vagues qui arrivent. Les voiles sont hissées, la flotte se dirige et va traverser.
Que Dieu nous garde !


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2022 - Les Baladins de la Tradition