A la découverte du Puy-en-Velay !
vendredi 10 juillet 2009

par Ismée de Voulton


Pour revenir à la page précédente...

Partir du Puy-en-Velay était une bonne idée ! Comme je ne connaissais pas du tout cette ville ni son patrimoine, j’ai voulu y passer deux jours avant le grand départ.

Lever à 4h pour prendre le train à Paris. Après un changement, j’arrive en gare du Puy. Quelques pas... je lève le nez : la cathédrale !

J’en ai vu mille reproductions, photos, croquis, mais là, c’est la première fois et l’effet en moi est saisissant !

Je monte, au hasard des rues, avec mon sac sur le dos et je découvre la ville ancienne aux maisons colorées. J’ai le temps, mon gîte n’ouvre que vers 17h et il n’est pas midi. En montant toujours, j’y arriverai bien...

Durant tous ces jours qui ont précédé ma mise en route, j’ai douté, tellement... Serai-je capable ? Mon corps suivra-t-il ? Et de tout le stress que j’ai ainsi généré, je suis arrivée à me fabriquer des douleurs aussi multiples qu’inédites...

J’entre dans la cathédrale par la porte de la sacristie et l’ancien réservoir à eau. Je suis immédiatement face à Notre Dame. Je m’incline avec dévotion.

Les cerfs de la cathédrale ensuite me sautent aux yeux ! J’apprendrai plus tard qu’un cerf, selon la légende et la tradition, délimita dans la neige l’espace sacré du chœur de l’église.

Je fais le tour de la cathédrale, salue le vieux saint Jacques, puis la belle statue de Jeanne d’Arc. Je m’agenouille pour toucher avec respect la pierre des Druides et c’est une fois ressortie du bâtiment que je réalise ne pas avoir vu la grande volée de marches qui est le symbole de cette cathédrale !

J’entre à nouveau et finis par découvrir au centre de la nef le fameux escalier. J’en descends quelques marches avec émotion. Juste ce qu’il faut pour admirer les fresques sous les voûtes : la Transfiguration ! C’est la fête de ce jour !

Puis, je remonte dans l’église. Durant ces deux jours, jamais je ne descendrai ces escaliers jusqu’en bas, je réserve instinctivement cette sensation pour le matin du départ...

Pique-nique en ville, découverte tout à loisir du cloître, des vieilles rues à l’entour, ouverture du gîte Saint-François à la si large vue sur la ville, lente errance méditative au sein de la cathédrale. Soir du premier jour.

Au matin, je me mets en route vers la célèbre église dédiée à Saint Michel perchée en haut de son aiguille ! La montée des marches est raide mais ce petit portail est si beau ! Je reste un long moment à le « lire » et à l’admirer dans le soleil du matin...

Enfin, j’entre. Sur le pas de la porte, je lève le nez. La main qui bénit m’enlève dans une autre dimension.

Dans la petite église, j’éprouve le besoin de toucher toutes les colonnettes et la vue du chœur baigné de soleil me réjouit. Ce lieu est vigoureux et il me guérit de mes peurs. Maître de mon temps, je m’attarde longuement. J’entre et je ressors mille fois sur le petit parvis. Je n’arrive pas à partir. Dans un rayon de lumière, je découvre le petit Christ roman. Liberté !

Dans l’après-midi, mes pas me conduisent à nouveau dans la cathédrale. Je m’assieds de longs moments en divers endroits de l’édifice. J’observe, j’écoute : la lumière, ceux qui passent, les enfants, les voussures, les décors cachés... Parfois, il me semble que les pierres se révèlent et que je perçois un peu de leur message qui traverse le Temps...

En fin d’après-midi, il y a encore un peu de monde. Et dans l’indifférence générale, comme protégée par un nuage léger, je m’assieds sur la pierre des Celtes, retire lentement mes chaussures et m’y allonge...

Mon cœur se met à battre très vite, mon corps se détend. C’est l’accueil de la Terre-Mère qui m’engloutit et me régénère. Je suis deux fois guérie. Au retour, il me faut rester assise un moment avant de me relever. Je suis comme ivre !

Calme fin de journée. Dîner solitaire dans un petit restaurant de pâtes. Ces deux jours étaient nécessaires pour atterrir à l’orée du Chemin. Ici, j’ai savouré la tranquillité de la lenteur. Quel délice ! Demain : départ de bonne heure ! Allez ! Au lit !

Pour lire la suite de ce récit...

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Ismée de Voulton

 

 Toutes les photos sont de l’auteur.
 Pour en savoir plus sur la main de la chapelle Saint-Michel, on relira avec intérêt le très riche forum de l’un des articles de ce site : "Une main à Saint Michel"

Cette page a déjà été visitée 1246 fois.


AUTRES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE A suivre... C’est décidé : je pars ! Où l’Appel s’orne d’une majuscule ! Tours et détours en prélude au Chemin... Préparer Compostelle : les deux pieds sur terre et la tête dans les étoiles ! Oublie tes livres, Pèlerin ! A la découverte du Puy-en-Velay ! Au Puy-en-Velay : naissance d’un pèlerin !

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

A visiter en Auvergne
Le lion de Chamalières-sur-Loire
Une main à Saint Michel
La Vierge de la Sauvetat
Le martyr byzantin de Notre Dame du Puy-en-Velay
Une exposition sur la Médecine Traditionnelle en Vivaray-Velay

Cathédrale
A propos du labyrinthe...
Chartres !
Le vieil homme de Notre-Dame
La femme de Putiphar
Le dormeur d’Amiens
Amiens : superbe !
Les bâtisseurs de cathédrale : pédagogie des métiers et savoirs

Celtes
Kyot, le maître sage
Le monachisme Irlandais et Colombanien
La lumière du Tribann
Saint Colomban et le monachisme du 7e siècle
A propos du sanglier...
Au Palazzo Grassi, à Venise, découvrez l’exposition "Rome et les barbares".

Cerf
Le Diable
Le "Vieux Code" : la royauté vraie
Le Chevalier aux cerfs de Suscinio
Le petit cerf de Chartres

Chapelle
Cocteau à Milly-la-Forêt
Le premier chant de l’aube
Le sacraire de Notre Dame d’Avaugour
Dieu le père à Saint Cado
L’agneau des Templiers de Laon
"Une Chapelle pour le roi"

Chemin du Puy (Via Podiensis)
Le combat de Nasbinals
Où l’Appel s’orne d’une majuscule !

Echelle, escalier
La Présentation de la Vierge
Le Soleil
William Beckford à Fonthill
Hampi New Year !
L’escalier de Louis XI à Cléry

Extase
La loi des polarités sexuelles et de la folie
Alphonse de Lamartine
De la musique avant toutes choses
Rivière, Notre Dame et les chimères
Renoncement
Oum Kalsoum est toujours vivante !

Méditation
"Méditation"
Grottes de Barabar
L’Etoile
Retraite sur le Livre Tibétain des Morts
Le Supramental : une autre planète (2)
"Pour méditer comme une grenouille"
24 h de méditation pour la Terre du 1er au 2 novembre 2015

Michel (Saint)
Empreintes dans la pierre
Thérèse de Lisieux : 1890 à 1895
Au Puy-en-Velay : naissance d’un pèlerin !
Thérèse et Jeanne d’Arc
Elie dans la tradition judaïque

Puy-en-Velay (Le)
Les évêques croisés bâtisseurs de la cathédrale de Cahors
Enigme N°59
Préparer Compostelle : les deux pieds sur terre et la tête dans les étoiles !
Calendrier de la Tradition : Août !

Temps
Moment choisi pour la cueillette
Jean d’Ormesson
Pshit
Moi, Lumière
Joie
Calendrier de la Tradition : Janvier !
A Lille, le vidéaste Bill Viola nous immerge dans sa vision mystique du "Passage du Temps".


Il y a actuellement 0 contribution(s) au forum.

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2024 - Les Baladins de la Tradition